Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le couloir de l'entrée fleurait bon la lessive

L'ardeur des écoliers brillait comme un sou neuf

Restaurée par Grand Coeur, fleuron incontesté

Du livre de morale... Sagesse du lundi.

 

A vous couper le souffle et brûler la salive

Vous chanterez, e-z, six fois huit, six fois neuf

Et les points cardinaux, les Arab' à Poitiers

Courbe-toi fier Sicambre... Ivresse du mardi.

 

Le jour est sale aux yeux fatigués. Les tignasses

S'endorment au baptême où Clovis s'agenouille.

Vingt fois apercevoir, aplatir, aplanir.

Dromadaire ou chameau...? Vertige. Mercredi.

 

Catéchisme et vendange, ouverture de la chasse

Escargots et maraude enchantent les Gribouille,

Agates à troquer, chat perché à tenir

On en parle, on en rêve de ces quatre jeudis.

 

Courage, le voici, pont aux ânes bâtés

De la sainte grammaire. Participes passés

Tricheurs et compléments, chausse-trappe éclopés

De tous les écoliers... Cauchemar. Vendredi.

 

Profitant de la nuit, deux robinets sournois

Ont rempli la baignoire. Deux trains se sont croisés,

Un paysan pressé a clôturé son champ,

Non, il est interdit de compter sur ses doigts !

Au passage à niveau la barrière est baissée,

Pour placer ses piquets, l'homme attend les enfants.

Restez-là ! dit le maître... Terreur du samedi.

 

Tout nus, chacun son tour, éclaboussés de rire

Au chaud dans la cuisine, un grand baquet de bois,

Les yeux brûlants, oreille et dos qu'on fait reluire

Jour du Seigneur, latin, dessert et jour de joie

L'enfant de choeur pressé dit la messe en patois

Dimanche dans les cœurs sonne comme un fou rire.

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 1