Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Verser des larmes de crocodile, autrement dit feindre un chagrin pour obtenir quelque chose…Bref faire semblant de pleurer pour s’attirer les bonnes grâces des autres et mieux les tromper ( autres qui n’en sont heureusement pas toujours dupes ).

L’expression, bien que datant du XVI siècle, fait allusion à une vieille croyance égyptienne à propos des crocodiles du Nil. EN effet, une légende dit que les crocodiles pour attirer leur proie gémissaient à fendre l’âme. Ceux qui avaient la malchance d’aller voir de plus près de quoi il retournait étaient bien évidement croqués sur place par le crocodile….Une ruse vieille comme le monde : susciter la compassion pour mieux endormir son monde et le tromper le moment venu.

De nos jours cette expression s’emploie souvent pour parler des » fausses «   larmes  que certains versent pour se faire plaindre, obtenir quelque chose ou afficher une tristesse de façade ou des regrets hypocrites.  

 

Et voici une jolie comptine qui en explique plus que tous les mots :

Les larmes du crocodile

 
 
 

Si vous passez au bord du Nil 
Où le délicat crocodile 
Croque en pleurant la tendre Odile, 
Emportez un mouchoir de fil. 

Essuyez les pleurs du reptile 
Perlant aux pointes de ses cils, 

Et consolez le crocodile : 
C'est un animal très civil. 

Sur les bords du Nil en exil, 
Pourquoi ce saurien pleure-t-il ? 
C'est qu'il a les larmes faciles 
Le crocodile qui croque Odile.

Jacques CHARPENTREAU

 
Tag(s) : #les belles expressions de la langue française

Partager cet article

Repost 0