Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que voilà un joli cadeau pour les Réveillons ...La suite du petit lexique drôle et cultivant de JP Clair. Aujourd'hui on épluche les

L

LA SUZE Henriette, comtesse de (1618-1673) : Poétesse célèbre pour sa beauté et sa galanterie. Aujourd’hui son œuvre est oubliée et je n’ai jamais eu l’occasion d’apprécier un vers de Suze.

LATUDE Jean Henri de (1738-1805) : Prisonnier trente-cinq ans, il s’évada à plusieurs reprises, par manque de lectures captivantes. Il nous a laissé des mémoires tout en restant évasif.

LAVAL Pierre (1883–1945) : L’illustration parfaite du palindrome.

LAW John (1671–1729) : Banquier qui entraîna ses clients à la ruine. Un précurseur en quelque sorte.

LEAUTAUD Paul (1872-1956) : Quand on lui demandait : « Que Léautaud au litfaites-vous ? » il répondait : « Je vieillis, c’est une occupation à temps complet. » Dans une autre circonstance, il révélait : « Le tailleur est bien renseigné, il ne m’a pas fait de boutonnière pour la décoration. »

 LE BAS (1763-1794) : Conventionnel ami de Robespierre, assez vexant d’où l’expression : « C’est là que LE BAS blesse ».

LEBON Philippe (1767-1804) : Les rues portent le nom de gens qui se sont mis en lumière, mais lui a mis en lumière les rues, et on peut dire que ça gazait.

LEBRUN Albert (1871-1950) : Comme chef de l’Etat deux choses lui avaient manqué : qu’il fût un chef, qu’il y eût un état. (Charles de Gaule).

LECANUET Jean (1920-1993) : Homme politique dont Emmanuel Jérôme a dit « Lui au moins quand il mourra, il n’aura pas d’esprit à rendre ». Depuis il repose dans l’Abbaye de Saint Georges de Boscherville, suite à une autorisation préfectorale, critiquée vivement par les défenseurs du patrimoine. Plus tard son épouse, divorcée et remariée comme lui, le rejoindra. L’archevêché de Rouen avait fait preuve d’une grande ouverture d’esprit en la circonstance.

LÉCOT François (1878-1959) : De petite taille, puisque son livret militaire portait la mention « inapte à la conduite automobile ». Ce restaurateur de Villefranche sur Saône était un citroëniste passionné. En 1935-1936, il a parcouru 400.000 km en un an au volant d’une traction pour prouver que la résistance humaine n’avait pratiquement pas de limites et qu’il en était de même d’une mécanique bien entretenue. Il rentrait chez lui chaque soir, se contentant de quelques heures de sommeil. Il effectuait en alternance un aller et retour jusqu’à Paris un jour et Monte Carlo le lendemain. Les opérations d’entretien et révision étaient réalisées dans son garage. Il mourut, paraît-il, dans la misère, mais sans doute n’avait-on pas suffisamment payé LÉCOT.

LECOURBE Claude (1758-1815) : Général français qui était un homme droit.

LECOUVREUR Adrienne (1692-1730) : Célèbre comédienne dont on aurait pu dire : « J’ai vu Lecouvreur qui m’a parlé de toi ! ».

LEDUCQ André (1904-1980) : L’un des plus populaires cyclistes André Leducq 1931 1.JPGd’avant la guerre. Il fut pendant des décennies le recordman des victoires d’étapes dans le Tour de France, avec 25 succès, jusqu’à ce qu’un certain Eddy Merckx se penche sur la question et le dépasse en 1972. Vainqueur du Tour de France à deux reprises, tout comme son ami Antonin Magne, pour leur dernière participation, en 1938, ils se distinguèrent. Lors de l’étape finale qui ramenait le peloton à Paris, ils s’échappèrent et franchirent la ligne d’arrivée en se tenant par l’épaule. Cette initiative leur valut un accueil triomphal du public … et une amende !

Tag(s) : #Rires et Détente

Partager cet article

Repost 0